Par Sandra Gravel

Lorsque vous écrivez un texte, votre objectif est d’être lu au complet et d’être compris dès la première lecture. La recette à suivre est d’y mettre les ingrédients essentiels qui feront lever la pâte. 

5-ingredients texte performantUn bon texte – un texte que vos lecteurs prendront plaisir à lire – contiendra habituellement des éléments qui lui donneront de la saveur, du goût, du piquant ou de la finesse. Ces ingrédients sont, par ordre croissant d’importance, l’absence de fautes, la clarté, la cohérence, la crédibilité et l’efficacité. Voici un survol de leur incidence sur la performance de vos écrits d’affaires.

1-  Sans fautes 

C’est la base. Une petite faute d’inattention (ou une coquille dans le jargon des communications) ne nuira pas à la performance de votre texte, mais trois, quatre, dix fautes dans votre infolettre, vos articles de blogue ou, pire, dans une offre de service affectera de façon négative la perception de votre lecteur à votre égard. Cela compromettra aussi votre crédibilité globale.

Si la grammaire et l’orthographe ne sont pas vos points forts, procurez-vous rapidement le logiciel Antidote. Pour une centaine de dollars, il attrapera pour vous la majorité de ce qui vous échappe avant que vous ne transmettiez vos documents, même vos courriels! Sans être parfait, Antidote éliminera plusieurs erreurs communes.

2-  Clarté

Quand on parle de clarté, on fait référence à la fluidité d’un texte, au fait qu’il est facile à lire pour un lecteur. La clarté vient du vocabulaire choisi et de sa précision, de la structure et de la longueur des phrases, et du bon dosage d’information. Elle est aussi liée à l’organisation visuelle de votre texte, soit à l’utilisation de sous-titres et d’intertitres pour faciliter le repérage du contenu pertinent pour le lecteur.

Il y a 10 ans à peine, on écrivait pour « épater la galerie ». Aujourd’hui, on écrit pour être lu et compris. Cela est encore plus vrai en affaires.

3-  Cohérence

5-ingredients pour un texte performantUn texte cohérent présentera les idées dans un ordre logique et les liens entre elles seront évidents pour le lecteur. Une certaine harmonie doit aussi être présente tout au long de vos textes dans la forme, le style et le ton adoptés.

À ces éléments s’ajoute la correspondance de votre style rédactionnel à l’image de marque de votre entreprise. Vos textes sont-ils cohérents avec l’image que vous souhaitez projeter? Reflètent-ils bien votre personnalité, votre entreprise? Ou au contraire, nuisent-ils à votre image?

4-  Crédibilité 

En affaires, la crédibilité est essentielle et fragile à la fois. On la gagne avec effort et on peut la perdre facilement. Vos textes peuvent vous servir à être plus crédible, mais ils doivent porter sur un sujet que vous maîtrisez. Vos arguments doivent avoir du poids ou reposer sur des données fiables. Les arguments trompeurs ou pauvres affaiblissent toutes les autres qualités de votre texte, et minent aussi votre crédibilité.

L’humour et les dérapages langagiers qui cherchent à faire de l’effet provoquent parfois le résultat inverse : ils se transforment en perte de lecteurs, d’abonnés ou de clients.

5-  Efficacité 

L’efficacité d’un texte est liée à la présence de tous les ingrédients dont nous venons de parler, mais il y a plus.

Un texte efficace ira droit au but. Il sera rédigé en pensant aux lecteurs. Il prendra un mode affirmatif et un style qui correspond à son objectif de communication : informer ou convaincre.

Dans un de ses articles publiés dans Le Journal Les Affaires, Danièle Henkel mentionnait que maîtriser une langue en affaires est une priorité. On ne peut qu’être d’accord avec ses propos, car il est plus difficile de présenter ou de défendre ses idées efficacement sans cet atout.

Si vous souhaitez ajouter de la saveur à vos écrits d’affaires, commencez par vérifier si les cinq ingrédients de la sauce y sont présents.

Bon appétit!

 

Pour en savoir plus ou pour joindre Sandra Gravel : www.sandragravel.com