Par Danielle Roberge

Des données récentes

Selon les données les plus récentes du Blog du Modérateur, qui datent de 2015, sur les 3 milliards d’internautes à travers le monde, environ 2 milliards sont actifs sur les réseaux sociaux, soit 68% des internautes et le tiers de la population mondiale.

Or, quand on est en affaires, on ne peut pas se soustraire à cette forme de visibilité. Votre entreprise a sans aucun doute une présence active sur le Web et dans les médias sociaux. Mais vous, comme entrepreneur, comme individu, comment pouvez-vous gérer votre présence en ligne de manière rationnelle et intelligente ? J’aimerais vous aider à mieux gérer votre comportement en ligne. Je souhaite aussi vous aider à interpréter l’ensemble de vos interactions sur les médias sociaux auxquels vous êtes abonnés, Facebook en particulier.

Des contacts, des abonnés et des amis en quantité 

Facebook est sans contredit le réseau social le plus populaire au monde, avec près de 1,5 milliard d’utilisateurs actifs. Aussi, de nombreuses personnes ont tendance à glorifier le nombre d’amis de leur réseau. Mais accepter dans ses amis Facebook une multitude de personnes inconnues, couplées à nos véritables amis,  ne mène pas nécessairement à un nombre incommensurable de « J’aime » sous un statut dont vous êtes particulièrement fier. Inversement, il est impossible de commenter ou d’aimer tous les statuts publiés au cours d’une journée. La surveillance attentive des « J’aime » ou des commentaires risque même de devenir maladive.

Vos publications en ligne

Si vous êtes entrepreneur, vous devez sans aucun doute avoir une présence personnelle en ligne, mais de façon modérée.  L’ensemble de vos contacts Facebook n’ont que peu d’intérêt pour votre plus récent souper dans le restaurant le plus branché de la ville. Encore moins pour ce que contenait votre assiette ! Sans mauvais jeu de mot, une photo de vous sur une plage ne va pas redorer votre image.  En réalité, probablement qu’une telle photo ne fait plaisir qu’à vous !

Des pistes de réflexion

Pour déterminer si vous devez publier tel ou tel statut sur Facebook, voici une démarche simple qui vous permettra d’analyser sa pertinence :

1- Posez-vous d’abord la question : Ai-je vraiment besoin d’afficher cela sur mon mur ?

2- La seconde question à se poser est : Quelle est l’utilité, pour moi ou pour les autres, d’afficher ce statut sur mon mur ?

3- Et la troisième question à se poser est : Puis-je m’abstenir d’afficher ce statut sur Facebook, sans que cela ait des conséquences négatives sur moi ou sur les autres ?

Sur ce, bonne réflexion !

 

Pour en savoir plus ou pour joindre Danielle Roberge : www.parlonsetiquette.com