Par Sandra Gravel
Révision linguistique : Sylvie Lamothe

Avant de commencer à rédiger, la grande question à se poser est : est-ce que j’écris pour informer ou pour convaincre? Pourquoi se poser cette question? Parce que la réponse orientera le style d’écriture, le ton et le choix du contenu. 

1. La différence

Lorsque vous écrivez pour informer, votre texte sera plutôt descriptif. Vous traiterez surtout d’un sujet, à l’aide d’informations générales ou détaillées, de faits, de données, etc.

Rédiger pour convaincre est tout à fait différent. Bien sûr, les faits occuperont encore une place importante, mais vous devrez aussi y ajouter des arguments. Idéalement, de bons arguments, car c’est grâce à eux que vous convaincrez vos lecteurs, clients ou partenaires.

2. Écrire pour informer

InformerUn texte descriptif courant en affaires serait, par exemple, une description ou une entente de service, un rapport d’activités, un plan d’affaires, un cahier de formation. Tous ces documents partagent le même objectif, soit celui de transmettre une information, de renseigner les lecteurs ou de partager des connaissances.

Même si leur structure peut varier, les documents informatifs suivent en général la même organisation visuelle. Après le titre, l’information se trouve souvent présentée par section, chacune étant composée de deux éléments :

a)  Un intertitre portant sur un thème

et

b)  Un ou plusieurs paragraphes qui traitent du thème annoncé par l’intertitre, résument une situation ou expliquent un sujet. Ils sont habituellement des énoncés neutres.

Examinons deux exemples courts de textes écrits pour informer:

a)  Mission d’entreprise

c)  Écrits d’affaires Sandra Gravel aide les gens d’affaires, les professionnels et les gestionnaires à améliorer la qualité, mais surtout l’efficacité de leurs écrits d’affaires.

 

a)  Description du service d’accompagnement en rédaction

d)  Le service d’accompagnement en rédaction comprend :

  • l’analyse diagnostique d’un de vos textes d’environ 1000 mots;
  • la remise d’un rapport détaillé sur votre texte et portant sur l’observation ou non des qualités essentielles des textes performants;
  • un choix de 6, 10 ou 20 heures de rencontres d’enrichissement, de 2 heures chacune, comprenant des notions théoriques et des exercices ciblés.
3. Écrire pour convaincre

Un texte qui a comme objectif de convaincre prendra la forme d’une annonce, d’une promotion, d’un appel à l’action, d’une invitation, d’une sollicitation, d’un portrait d’affaires, d’un cahier de candidature. Il sera rédigé dans un style dynamique et créatif. L’originalité doit être au rendez-vous, quitte parfois à surprendre les lecteurs.

Pour convaincre, vous devez éviter de commencer par vanter vos mérites. Il faut plutôt commencer par des faits et des données sur lesquels vos arguments s’appuieront ensuite. Débutez par un ton plus neutre. Présentez des faits, puis ajoutez-y du piquant, des arguments, les raisons démontrant en quoi ce produit ou ce service est une idée géniale.

Examinons deux exemples courts de textes écrits pour convaincre:

Texte de l’À propos du site Web de Boomrank

Boomrank est née de linitiative dun groupe dentrepreneurs visionnaires québécois dont lintention est de contribuer à lévolution des gens et des entreprises.

Boomrank est une plate-forme Web performante qui facilite la rencontre entre loffre et la demande dans le domaine du développement des compétences.

Plus quun répertoire ou un catalogue, notre solution résout de multiples problématiques pour toute une industrie. Nous offrons des fonctionnalités avancées qui permettront autant à ceux qui cherchent quà ceux qui offrent daugmenter leur rendement.

Texte de la 4e de couverture du livre Ouvre ta boîte! de Communication futée

ConvaincreLes grands leaders de notre société ont tous un trait en commun : ils sont de grands orateurs. De Martin Luther King à Barack Obama en passant par Oprah Winfrey ou Steve Jobs, ces hommes et ces femmes, de différentes époques, ont su éveiller les passions de leur auditoire par leur capacité extraordinaire à vulgariser leur pensée, à structurer leur discours et à le livrer avec passion et authenticité.

Dans ce guide pratique pour le communicateur futé en affaires, vous apprendrez à élargir votre influence, à accroître votre crédibilité, à bâtir des relations d’affaires profitables et durables, à obtenir plus de résultats concrets pour vous et votre entreprise, tout en développant et en perfectionnant l’art de la prise de parole.

Dans un monde en perpétuel changement où les gens achètent plus que jamais la personne avant le produit ou le service, savoir communiquer efficacement qui vous êtes et ce qui vous distingue de votre concurrence vous permettra de vous démarquer brillamment. Allez… Ouvre ta boîte!

Vous remarquerez que ces deux exemples commencent par des faits, puis glissent doucement sur une proposition plus engagée et se terminent sur un énoncé qui appelle à l’action ou qui démontre les avantages de l’offre proposée.

Pour vraiment convaincre, il faut démontrer que l’on a raison ou que ce que l’on propose est un incontournable. L’art de convaincre tient compte du public visé, du contexte de communication et demande… de la pratique!

Alors, à vos claviers et bonne rédaction!

 

Pour en savoir plus ou pour joindre Sandra Gravel : www.sandragravel.com