Par Geneviève Laquerre

Tu te réveilles en sursaut, juste avant que le réveille-matin ne sonne. Même si la mélodie est douce, elle fait bondir ton cœur hors de ta poitrine. Voilà une autre journée qui commence mal! De plus, tu n’as pas dormi entre 3 h et 5 h, car ton système nerveux, continuellement en mode survie, est déréglé, et la première chose qui te vient en tête, c’est la liste des urgences à gérer.

Tu n’as pas encore mis les pieds hors du lit que, déjà, tes glandes surrénales produisent du cortisol à n’en plus finir. Ton estomac se coince et un mal de tête s’annonce.

Tu te lèves en rêvant déjà au moment où tu retourneras au lit, le soir. Puis tu déambules comme un zombie pour préparer du café, sortir le chien, courir quelques kilomètres, lever les enfants, leur préparer à déjeuner, etc. Tu sautes dans la douche tout en te brossant les dents (car le multitâche est plus important qu’un rituel fait avec conscience), tu t’habilles, te coiffes, verses ton café, prends ton sac, ton laptop, manges une rôti sur le coin du comptoir entre deux « dépêchez-vous! », puis te voilà en route vers le travail, prêt à CRÉER de belles choses (!)

Au travers des milliers de personnes qui déambulent également comme des zombies, en auto, en bus, en vélo ou à pied, tu te déplaces vers le travail. Au travers cette foule qui se déplace, quelques personnes sont tout à fait calmes et rayonnantes. Parfois elles t’inspirent, parfois elles t’énervent : cela dépend surtout du trop-plein que tu portes sur tes épaules…

stressVous reconnaissez-vous dans cette histoire? Sinon, félicitations, vous faites partie d’une minorité de la population qui vit avec un niveau de stress léger. Malheureusement, la majorité de la population vit, comme le personnage décrit plus haut, dans un état constant de stress sévère.

Bien que cette situation soit largement observée dans nos sociétés modernes, et plus encore en Amérique du Nord, elle n’est pas normale. Souvent, nous ne remarquons plus notre niveau de stress jusqu’au moment de péter les plombs. C’est alors que certains vont prendre un cours de yoga, pour réaliser qu’ils avaient besoin d’une bonne bouffée d’air, tandis que d’autres vont tomber malades ou continuer d’endurer des migraines répétitives.

Le Dalai Lama dit :

« (les hommes) perdent la santé pour accumuler de l’argent, ensuite ils perdent de l’argent pour retrouver la santé. Et à penser anxieusement au futur, ils en oublient le présent, de telle sorte qu’ils finissent par ne vivre ni le présent, ni le futur. Ils vivent comme s’ils n’allaient jamais mourir… et meurent comme s’ils n’avaient jamais vécu. »

Cette citation illustre bien l’état de nos sociétés actuelles. Mais si vous faites partie de la majorité qui vit avec un niveau de stress élevé, il existe une façon d’augmenter votre énergie et de ramener davantage d’équilibre, de créativité et de productivité dans votre quotidien. Il s’agit du PRANA, qu’on appelle également « l’énergie vitale. » Le PRANA, c’est l’énergie qui donne vie et qui maintient le tout ensemble. Lorsqu’une fleur est coupée et mise dans un vase, son PRANA diminue beaucoup plus rapidement que si elle avait été laissée dans son environnement naturel, sous le soleil et reliée à la terre. Plus votre corps possède de PRANA de bonne qualité, plus il peut créer rapidement et sans effort, car il s’alimente d’une énergie riche et globale qui transforme les gouttes en océan. Ainsi, plus vous appliquerez ces 5 conseils, plus votre cerveau, votre cœur, votre corps et votre vie travailleront pour vous.

P pour Présence

prana attitudePrenez quelques instants chaque jour pour vraiment vivre le moment présent. « En ce moment, je me sens _____. » Observez ce qui se passe autour de vous. Cela vous permet de sortir de votre tête rapidement. Profitez au moins une fois par jour d’un tel moment, en étant ici et maintenant, sans penser à ce qui vient après. En pratiquant la méditation pendant 15 minutes tous les jours, vous vous sentirez rapidement rajeunir. Au niveau cellulaire, on parle d’un rajeunissement pouvant aller jusqu’à 10 ans, après 30 jours de méditation.

R pour Respirer et Rituel

Juste après avoir éteint l’alarme du réveille-matin, respirez consciemment pendant 2 minutes, tout en visualisant la journée parfaite que vous désirez vivre. Faites de votre matinée un rituel de présence, en portant plus d’attention à ce que vous faites et à comment vous le faites.

A pour Attitude

Tout ce à quoi nous pensons se manifeste, intérieurement et extérieurement. Prenez une minute pour vous assurer de commencer la journée avec une attitude solide, inspirée des gens qui eux-mêmes vous inspirent. Appliquez la règle des 3 secondes lorsque, au courant de la journée, vous sentez votre attitude changer : vous avez alors 3 secondes pour modifier votre attitude et continuer à surfer sur une vague positive. Surtout, amusez-vous! Plus on a de plaisir à cours d’une journée, plus notre tension artérielle se stabilise et plus notre système nerveux se calme, ce qui permet, également, à notre taux d’inflammation de diminuer.

Il y aura, bien sûr, toujours des erreurs, des imprévus et des urgences. Mais c’est à nous de choisir comment on se rattache à tout cela. Projetez-vous dans 5 ans. Quelle importance aura alors la situation d’aujourd’hui?

N pour Nature

prana naturePuisez dans l’énergie de la nature, qui est riche en PRANA et en force vitale. Comparez une marche de 2 heures dans un centre d’achat à une marche de la même durée dans la nature. Laquelle vous permet le mieux de vous détendre ? La lumière naturelle, l’oxygène, marcher pieds nus sur la terre, jouer dans l’eau et jardiner sont toutes des sources d’énergie naturelle qui permettent à notre système de faire le plein. Chaque jour, passez au moins 5 à 10 minutes dehors et loin de la technologie pour vous enraciner et vous ressourcer.

A pour Alimentation

prana alimentsMangez des aliments frais, remplis d’énergie, au lieu de choisir des aliments en boîte, préparés à l’avance ou transformés, ou d’utiliser le micro-ondes. Si vous avez tendance à vous endormir en après-midi, mangez des aliments vibrants de santé et mangez à heure fixe. Mangez de bons gras si vous travaillez beaucoup à l’ordinateur et que votre cerveau est très sollicité (olives, huile de coco, avocat). Buvez la moitié de votre poids corporel en eau chaque jour. Alimentez-vous aussi en exercice et en sommeil. Moins nous bougeons, moins nous avons envie de bouger. Pourtant, bouger, c’est oxygéner nos cellules, c’est éliminer les toxines. Alors bougeons! Si votre sommeil est léger ou difficile, limitez les irritants, le soir, comme le sucre, le café, la viande ou l’alcool, et essayez d’aller au lit vers 22 h.

Ces 5 conseils forment un tout puissant, mais ils sont tellement simples qu’on oublie souvent leur importance. Nous préférons essayer une panoplie de choses plus complexes pour gérer notre stress. Pourtant, retourner aux racines, à la base, c’est souvent ce qui est le plus efficace. Les bourgeons et les feuilles apparaissent et disparaissent au rythme des saisons, et nous devons nous aussi retrouver ces saisons en nous-mêmes.

Amour!