Par Sylvie Mercier

La fonction de l’influenceur est de faire valoir votre marque, votre service ou votre expertise. Son rôle est de créer un contenu unique, original et engageant pour une communauté ciblée. Quels sont les ingrédients pour une recette gagnante ? Les voici. 

Tout d’abord, il est important de comprendre que d’avoir recours à un influenceur n’est pas une stratégie de marketing numérique, mais l’un de ses éléments. Il n’est pas un porte-parole, mais un metteur en scène. Dans son univers, vous ne serez pas la vedette, mais un acteur de soutien. C’est lui la star ! Il met en scène votre produit, service ou marque dans « son univers » afin que ses fans (votre cible) en fassent la découverte. C’est une subtilité qu’il faut comprendre pour que la collaboration fonctionne pour les deux parties.   

En direct de l’univers! 

L’ingrédient principal est une parfaite harmonie entre les valeurs de l’influenceur et celles de votre entreprise. Elles constituent, avec sa ligne éditoriale et son style, les fondations de son univers ! C’est à travers lui qu’il crée et diffuse. Son expertise est sa capacité à générer un contenu unique, original et engageant auprès d’une communauté ciblée (ses fans). 

Un exemple concret ? Qu’ont en commun Desjardins Entreprise et la marque d’influenceur Trois fois par jour et ses deux cofondateurs, Marilou et Alexandre Champagne ? L’entrepreneuriat. Desjardins a à cœur la réussite entrepreneuriale au Québec et propose des solutions adaptées. Marilou et Alexandre sont deux jeunes entrepreneurs talentueux. Leur succès fait rêver ! Deux univers complètement différents (les finances versus un blogue convivial où la proximité et l’humour sont rois), mais des valeurs communes. C’est un match parfait pour la campagne Entreprendre avec Trois fois par jour. Dans les deux capsules vidéo réalisées dans leur cuisine de rêve, on retrouve les éléments à la base de leur succès : leur simplicité, leur complicité et leur humour ! La campagne a permis de faire connaître deux solutions du Centre d’affaires de Desjardins et le concours a reçu 650 candidatures d’entrepreneurs québécois. Des valeurs communes et un objectif précis : accompagner les entrepreneurs sur le chemin de la réussite. Desjardins avec ses solutions d’affaires et ses outils, d’un côté, et Marilou et Alexandre avec leur parcours entrepreneurial inspirant, de l’autre.

Vers une destination finale sans escale! 

Le deuxième ingrédient est un objectif spécifique. En médias numériques, les entreprises pensent tout de suite : viralité, popularité, partage et « J’aime » en quantité… Trop souvent, l’influenceur est sélectionné avec de tels objectifs en tête. Les résultats ne peuvent être que décevants. En stratégie numérique, il faut un objectif SMART (spécifique, mesurable, acceptable, réaliste et temporellement défini). N’oubliez pas que l’influenceur est un élément de la stratégie et non la stratégie ! Prenez le temps de définir un objectif adapté à votre entreprise : augmenter votre nombre d’abonnés ou la notoriété de votre marque, par exemple.

L’entreprise de décoration intérieure HomeSense cherchait à booster sa campagne numérique et à augmenter la notoriété du mot-clic #MonHomeSense. Elle a fait appel à Marilou, une mordue de déco intérieure. Elle publie fréquemment ses trouvailles et des photos de l’intérieur de sa maison sur Pinterest et sur Instagram. Ses publications obtiennent un taux d’engagement élevé auprès de fans qui ne la suivent pas seulement pour son blogue culinaire. La collaboration a donné naissance à un concours, des capsules vidéo et à du contenu éditorial exclusif. Un mot-clic a même été créé : #TroisHomeSenseParJour. Les résultats ? Impressionnants !

Éphémère… comme une étoile filante 

L’association entre une marque et un influenceur peut être de longue durée, mais la campagne sera de courte durée. Le dernier ingrédient est l’instantanéité, caractéristique principale des médias numériques ! L’entente peut inclure plusieurs collaborations éphémères réparties dans le temps. 

Un bon exemple est l’association entre Chocolats Favoris et le blogue Trois fois par jour. À l’époque, l’entreprise de Québec commençait son expansion et visait l’ouverture de nouvelles succursales à travers la province. Pourtant bien établie dans son milieu et disponible dans tous les IGA au Québec, la marque avait besoin de visibilité pour aller chercher de nouvelles parts de marché. Le blogue culinaire était un choix évident. La première collaboration a été un coffret gourmand offert en exclusivité à la fête des Mères comprenant les 3 fondues au chocolat préférées de Marilou, 3 recettes exclusives et un pot de tartinade Dulce de leche. La deuxième collaboration a donné une série de recettes exclusives mettant en vedette les fondues au chocolat de Chocolats Favoris.  

Une campagne n’a pas besoin d’être longue pour obtenir du succès. Il faut simplement des valeurs communes combinées à un objectif spécifique, mesurable et réalisable 

Pour en savoir plus ou pour joindre Sylvie Mercier : smstrategies.ca.